Vel Satis, Avantime, Wind: ces voitures Renault méconnues du grand public

10/04/2017

Tout le monde  connait Clio, Twingo, Espace, Scénic et j'en passe... En effet, Renault est un constructeur automobile français très connu en Europe. Plusieurs de ses modèles sont des références dans leurs catégories. Par exemple: Clio est la référence des citadines/polyvalentes, Kadjar est considéré comme l'un des meilleurs SUV de sa catégorie.


Mais là où la marque Renault semble absente, c'est dans le segment haut de gamme ou dans les roadsters-cabriolet. Pourtant la marque au losange ne produit pas que des modèles entrée de gamme ou moyen de gamme. En effet, après Safrane, Renault a proposé d'autres modèles haut de gamme, plus ou moins innovant. Vel Satis, Avantime, Latitude en sont des exemples.

Dans les automobiles à mi-chemin entre moyen et haut de gamme, on pourrait citer Mégane ou Laguna mais ici je vais vous parler de véhicule réellement haut de gamme telle Renault Safrane en son temps (je précise qu'il s'agit de véhicules vendus dans les années 2000). Commençons tout de suite si vous le voulez bien:

Vel Satis (2002-2009):

Après Safrane qui a connue un certains succès, Renault sait qu'il sera difficile de rivaliser avec les grandes berlines allemandes. Il faut donc se démarquer! Renault décide de créer un véhicule à mi chemin entre monospace et berline haut de gamme. Le résultat Vel Satis: une voiture imposante avec un style affirmé et des finitions exemplaires! Malheureusement, le constructeur oublie que le marché du haut de gamme est très conservateur. Résultat, une voiture au style inaproprié pour le segment car beaucoup trop "différente" des berlines. Un échec cuisant pour Renault qui vendra, tout de même, cette voiture pendant 8 ans à 62 201 exemplaires. Pourtant elle était "made in France"...

Ce que je pense de cette voiture: personnellement, j'aime le design de Vel Satis mais cela n'est que subjectif. Les problèmes électroniques sur les premiers modèles n'ont pas aidés la voiture à se vendre. Dommage il s'agit d'un beau modèle qui consomme 10L/100km (économie/20).

Avantime (2001-2003):

Ah... Avantime. Une voiture qui porte bien son nom. En effet, Avantime était un véhicule en avance sur son temps! En 2001, Renault compte frapper fort dans le segment du haut de gamme en créant un nouveau marché: le monospace coupé sportif. Monospace? Coupé sportif? Il est vrai que dit comme ça, l'idée semble complètement loufoque. Mélanger deux catégories totalement opposées, pourquoi? Pourtant la réflexion des designers de Renault est simple. Espace a connu un franc succès. Les Espaces sont fait pour les familles mais une fois que les enfants sont partis? C'est là qu'intervient Avantime: un monospace plus sportif doté d'un V6 et destiné aux parents étant habitués aux monospaces mais voulant renouer avec le plaisir de conduite. Sur le papier, c'est une bonne idée qui peut trouver son public mais le marché du haut de gamme est très conservateur. Ajouter à cela un design encore plus particulier que celui de la Vel Satis et vous obtenez un échec encore plus cuisant. Seulement 8 557 exemplaires vendus en 3 ans. Renault coupa court à l'experience Avantime en arrêtant sa commercialisation en 2003 soit moins de 3 ans après son lancement.

Ce que je pense de cette voiture: avec Avantime, Renault a osé un design plus que différent: soit on aime, soit on déteste. J'aime bien cet esprit d'avant-garde, notamment au niveau technologique. Trop avant-gardiste, la voiture est rare. Certains la considère déjà comme une voiture de collection, sa côte est par ailleurs en hausse et les occasions se font rares.

Latitude (2010-2015):

Pour remplacer le haut de gamme de la marque incarné pendant 8 ans par Vel Satis, Renault opte pour un modèle déjà vendu à l'étranger: Latitude. La voiture est pourtant récente mais elle est vite tombée dans l'oubli. Et pour cause: son design d'une banalité affligente est aussi novateur que le reste de la voiture. En tant que berline moyen de gamme, cela serait amplement suffisant mais pour une berline haut de gamme qui doit rivaliser avec des Mercedes ou autres... Cette voiture convenait très bien au marché émergent mais pas à la France. C'est par ailleurs la première voiture haut de gamme que Renault n'assemble pas en France. En 2014, 351 exemplaires vendus en France, 5 317 dans le monde: des chiffres plus que faibles.

Ce que je pense de cette voiture: un beau modèle, sans aucun doute; mais pas du tout adapté à la demande. A titre de comparaison, en 2012 sortait Clio 4 et en 2014 Twingo 3. Un design sage mais déjà prit par les concurrents.

Fluence (2009-2013):

Quand on quitte le haut de gamme, on tombe sur Laguna ou Mégane. On peut considérer Fluence comme juste en dessous de ces modèles. Un véhicule au design simple mais fluide et aux finitions très bonnes. Fluence est l'un des rares modèles à pouvoir posséder un moteur thermique ou un moteur électrique. Mais pour une raison qui, je dois l'avouer, m'échapper encore, Fluence fait à peine mieux que Latitude. La voiture est toujours vendue dans les pays émergents, sous sa version 2016, mais plus en Europe.

Ce que je pense de cette voiture: une voiture qui me plaît! Mais je ne comprends pas: pourquoi si peu de ventes? Peut-être parce que la voiture arrivait au mauvais moment et elle n'a pas sut trouver sa clientèle.

Wind (2010-2014):

Il y a bien une catégorie où l'on n'attend pas Renault: les roadsters-cabriolet. Pourtant, la marque au losange présente en 2009 Wind: un petit cabriolet sportif, conçu par Renault Sport, faisant suite au concept Wind. Cette fois, le design n'est pas en cause, bien que certains le considère trop fade. Renault Wind possède un toit dit rotatif permettant de garder le même volume de coffre (210L) quelque soit le mode choisit (toit replié/ avec toit). Dit comme cela, la Wind aurait dus réussir son coup! Mais non... Il ne faut pas chercher très loin pour trouver ce qui ne va pas. Des finitions à revoir, un prix assez élitiste, une visibilité arrière quasi-nulle, un coffre lourd sans assistance électrique et seulement deux places... Pourquoi Renault n'a t'il pas prit en compte les aspects pratiques?! 13 000 modèles vendus alors que le constructeur espérait en vendre 75 000 par minimum...

Ce que je pense de cette voiture: personnellement, j'adore cette voiture mais son manque d'aspect pratique fait que je ne me l'achèterais sûrement jamais malgré son prix attractif en occasion.


En résumé, Renault a créé des modèles osés mais ,malheureusement, mal adaptés à la clientèle visée. Pourtant ce sont de beaux modèles. Pour tout vous dire, parmi la liste que j'ai fait, deux modèles pourraient me servir de voiture: Fluence et Wind. Malheureusement Wind est une bi-places qui ne convient donc pas à mon utilisation et Fluence me parait un peu grande pour une première voiture. J'ai choisit Renault mais j'aurais aussi pus faire un article sur un autre constructeur. Renault semble corriger le tir avec Talisman et nouveau Koleos qui affichent des ventes plutôt correctes.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager et si vous voulez que je parle d'autres constructeurs, j'attends vos suggestions en commentaire.


Nicolas (La3ds)