Le Mythe de Sisyphe

05/09/2017

Bon, ca fait un moment que j'ai pas parlé de Mythologie grecque, ça m'avais presque manqué!

Aujourd'hui, le mythe de Sisyphe! Yeah!

Peinture de Henri Eisenberg
Peinture de Henri Eisenberg

Fils du dieu des vents Eole et d'Enarété, Sisyphe épousera la pléiade Mérope (alors, les pléiades sont les filles du titan Atlas et de Pléioné), fondera la ville de Corinthe, et serait même pour certain le vrai père d'Ulysse (il aurait violé sa mère Anticlée avant son mariage avec Laerte...). En fait, Sisyphe a fait une tonne de truc mais on n'a pas le temps de tout raconter (oui, bien vu, la vraie raison c'est que j'ai la flemme).

Alors bon, entrons dans le vif du sujet !

Bon, un jour que Sisyphe avait légèrement énervé Zeus (ça arrive...) , ce dernier lui envoya la mort le chercher (littéralement).

Donc, alors que la mort (qui, donc s'appelle Thanatos, un employé d'Hadès) venait le chercher chez lui, ce dernier lui proposa de tester sa dernière invention avant : les menottes.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, son plan foireux fonctionna...

Et l'on se retrouva avec une mort enchaînée, ce qui est assez problématique car les gens ne mourraient plus.

Zeus, s'en rendant compte, envoya quelqu'un délivrer ce cher Thanatos, qui rentra qui en Enfer avec Sisyphe.

L'histoire ne s'arrête pas là... Sisype avait pris soin de demander à sa femme de ne pas accorder les rites funairaires à sa dépouille après sa mort.

Du coup, il réussit à convaincre Hadès de retourner sur Terre histoire de régler vite fait le problème.

Comme quoi, faut pas être super futé pour être Dieu des Enfers...

Bien sûr, une fois de retour sur Terre, il refusa de retourner chez les morts et c'est le très sympathique Hermès qui la ramena de force en Enfers.

Peinture de Le Titien
Peinture de Le Titien

Vous vous devinerez qu'il ne reçut pas un excellant acueil chez les morts... Il fut envoyé dans le Tartare (l'équivalent de l'Enfer chez les chrétiens et ont lui réserva une torture spéciale que vous connaissez sans doute.

Il devait faire rouler une pierre le long d'une colline indéfiniment, la pierre retombant en bas à chaque fois qu'elle atteignait le sommet.

Triste fin pour celui qui osa défier les dieux...

Par Lucas Oblin.