La voiture neuve la plus chère du monde

07/06/2017

L'automobile de luxe:

Qu'est-ce qu'une voiture de luxe ? Certains me répondront : « C'est une Audi ! », d'autres : « C'est une classe S ! », mais tout cela manque tellement de grandeur... A mon humble avis, ni Audi, ni Mercedes, ni BMW ou même Jaguar ne représente le luxe automobile. Ce sont des marques luxueuses, certes, mais elles n'en restent pas moins des marques dîtes « premium ». Il fut un temps où Jaguar faisait partit de ce cercle très fermé des marques de Luxe avec un grand « L » mais aujourd'hui ce n'est plus le cas.

Ce que j'entends par Luxe avec un grand « L » se résume en trois points : la qualité, l'extravagance et l'image.

Il est impensable qu'une voiture de luxe ne bénéficie pas de matériaux de qualité ! Pas de plastiques dur mais du cuir s'il vous plaît !

Est-ce la consommation d'une Bugatti Chiron qui va vous faire faire machine arrière lors de l'achat ? Non, 35L/100km en cycle urbain ? Ce n'est pas grave, vu le prix de la voiture, on a forcément les moyens de rouler avec. Quand on achète une Rolls Royce, se soucie t'on du ratio encombrement/habitabilité ? Non, le luxe néglige les aspects pratiques au profit de l'extravagance. Vous y serez toujours bien installé, ce n'est pas si grave si la voiture dépasse les six mètres de long, tant que l'on a droit au confort et à la bouteille de champagne bien au frais dans le mini-frigo de la voiture !

Mais ce qui caractérise vraiment le luxe est l'image qu'il renvoie. Il ne servirait à rien pour les constructeurs généralistes de construire des voitures aussi luxueuses, comme Bentley ne peut se permettre de faire une voiture « low-cost ». Les marques de luxe vivent de leurs réputations, de l'image qu'elles renvoient. Quand un client fortuné achète une Bugatti, il veut aussi montrer sa richesse car on ne croisera pas une Chiron à tous les coins de rue. C'est cet aspect d'inatteignable par le commun des mortels (si je puis me permettre) qui fait du luxe ce qu'il est.

Après cette longue introduction ne représentant que mon avis personnel (je vous invite à me proposer votre définition du luxe automobile dans les commentaires), nous nous attaquons au sujet réel de l'article !

Rolls Royce Bespoke : Sweptail:

Du 26 au 28 mai, s'est tenu le concours d'élégance de la Villa d'Este en Italie (non loin de Milan), l'un des plus prestigieux concours d'élégance automobile. Ce fut l'occasion pour la firme britannique, Rolls-Royce, de dévoiler la Rolls-Royce Sweptail. Construit sur la base d'une Phantom Coupé, autre modèle de la marque, cet imposant modèle ne peut accueillir que deux personnes. Le véhicule dispose d'un toit entièrement vitré qui détient déjà le titre de toit vitré le plus complexe jamais réalisé sur une automobile. L'ensemble du véhicule s'inspire des créations de la firme de Goodwood dans les années 1920 et reprend certains éléments caractéristiques des yachts. En effet, le propriétaire de ce petit (et imposant) bijoux a souhaité avoir un modèle évoquant le domaine nautique.

Un intérieur évoquant le domaine nautique
Un intérieur évoquant le domaine nautique

Comme vous devez vous en douter, ce véhicule a été réalisé sur mesure pour un client très (très) fortuné. Apparemment habitué de la marque, cette personne a réussi à convaincre Rolls-Royce de lui construire un modèle unique. Rolls-Royce indique que ce client avait déjà une idée bien précise de ce qu'il voulait. Une Rolls-Royce produite à un exemplaire, donc ; mais cette exclusivité à un coup : 10 millions de livres soit l'équivalent de 11.4 millions d'euros ! Ce qui fait de ce Sweptail, la voiture neuve la plus chère du monde et de loin.

Un beau coup de PUB pour la marque qui représente déjà le symbole du luxe. A titre de comparaison, une Lamborghini Veneno Roadster fabriqué pour le 50ème anniversaire de la firme italienne, coûte 3.3 millions d'euros et la Bugatti Chiron, référence en matière de prix se positionne à 2.4 millions d'euros.


Nicolas (La3ds)