Ces clubs de football dans l'ombre des grands.

06/09/2017

Après avoir parlé des clubs de football dans l'ombre du PSG, on s'attaque à la même chose, mais avec une plus grande envergure !

Londres

On commence avec du lourd ! Rien de moins qu'avec la ville comprenant sans doute le plus de clubs professionnels du monde ! Alors, que des clubs soient dans l'ombre des cadors que sont Chelsea, Tottenham ou Arsenal (oui j'ai dit Arsenal), rien de surprenant que des clubs soient délaissés... Y'en a sûrement des tonnes donc on va juste les citer et effleurer le sujet.

Alors on commence avec au plus haut niveau, avec Queens Park Ranger, Fulham, Barnet, Brentford ou encore Crystal Palace et Wimbledon puis on s'enfonce plus profond dans l'amateurisme avec Dagenham, le Casuals FC (qui a inspiré fameux club brésilien des Corinthians), le Charlton Atletic FC, Milwall et les Wanderers (vainqueur de la toute première compétition nationale AU MONDE).

Madrid

Madrid est connu pour être l'hôte du Real Madrid (considéré par beaucoup comme le plus grand club du monde) et son rival, l'Atletico Madrid. Dans cet environnement, difficile de se faire une place au soleil.

Parmis eux, le Rayo Vallecano jouent en seconde division espagnole après avoir joué plusieurs années en Première Division, accédant même à l'Europa League en 2013-1014. Malheureusement des difficultés financières les a disqualifiés.

Ce club a notamment accueilli Hugo Maradona (le frère de Diego Maradona, c'est lui), ainsi que le français Eric Roy (que vous connaissez si vous avez la chaîne BeInSport).

On peut également parler du Getafe FC (un club de la ville de Getafe, dans la banlieue de Madrid), évoluant en Première Division espagnole. Le club était d'ailleurs une sorte d'annexe du Real Madrid (selon Wikipédia) à la base. Getafe connait son apogée en 2008 avec un quart de finale en Europa League (perdu de justesse contre le Bayern). Depuis, le club a connu une descente en Seconde Division en 2016 avant de remonter à la fin de la saison, et un rachat par les émiratis pour 70M d'euro (même pas un tier de Neymar en faite).

Barcelone

Dans l'ombre du géant qu'est le FC Barcelone, on peut trouver le pas-si-inconnu-mais-pas-trop-quand-même Espanyol Barcelone. Troisième du Championnat quatre fois en Première Division espagnole (la dernière fois date de 1987 quand même), le club est désormais un habitué du ventre mou de la Première Division (l'équivalent de notre Stade Rennais quoi). Le club a notamment vu passer Shunsuke Nakamura, Marc Bartra et surtout le légendaire Alfredo Di Stefano.

Dans la région, nous pouvons par exemple trouver le Girona FC qui a monté récemment en Première Division espagnole.

Munich

Dans l'ombre du Bayern Munich joue le TSV 1860 Munich, fondé comme son nom l'indique en 1860. C'est l'un des plus anciens clubs de Bundesliga. Le club s'est notamment fait remarqué durant le règne des Nazis en Allemagne par son zèle. Le club était géré par les fameux SA (voui, c'est les Sections d'assauts, et pas le groupe du « musique » hein). Désormais, le TSV évolue en Bundesliga 2.

New York

A New York, on trouve deux clubs en MLS : Les New York Red Bull (dernière demeure de notre cher Thierry Henry) et le nouveau venu des New York City. Mais dans les divisions inférieures, nous pouvons trouver les New York Cosmos (une copie du grand club des années 1980 ayant accueilli Franz Beckenbauer et la légende, le brésilien Pelé. Les NY Cosmos évoluent dans le quartier de Brooklyn. En NASL (la division inférieure de la MLS), il fait figure d'une des meilleures équipes.

Bon, c'est fini pour aujourd'hui, mais une suite à cet article va peut être arriver un jour, qui sait?