Le mythe de Persée

28/12/2016

Le mythe de Persée

Qui était le héros Persée ? Vous le saurez en lisant cet article complet et le moins ennuyant possible.

Tout commence dans le royaume d'Argos. Son roi Acrisios, n'a pour descendance que sa fille Danaé et s'inquiète de n'avoir aucun fils (parce qu'avoir une fille c'est bien mais quand t'es roi ça sert un peu à rien...).

Ce dernier se rend donc voir l'oracle, qui lui annonce que non seulement il n'aura jamais de fils, mais qu'en plus son petit-fils le tuera.

Le roi Acrisios le prit un peu mal et décida alors d'enfermer sa fille au sommet d'un tour pour être sûr qu'elle n'ait jamais d'enfant.

Malheureusement pour lui, le bigboss des dieux de l'Olympe Zeus en personne était tombé amoureux de Danaé. Il s'introduit alors dans la tour sous forme de pluie d'or (les mecs qu'ont créer ces mythes étaient imaginatifs...) pour séduire Danaé et euh... ben vous avez compris je crois.

9 mois plus tard naquit le petit Persée. Le roi, effrayé par la naissance de celui qui devait mettre fin à sa vie, n'osa le tuer car il suspectait que seul un dieu avait pu « féconder » sa fille et ne voulait pas l'en offenser.

Il se contenta d'enfermer sa fille et son petit-fils dans un coffre et de jeter ce coffre à la mer (définitivement pas le meilleur père de l'univers).

Heureusement pour eux, ils s'échouèrent sains et saufs sur l'ile de Seriphos et sont recueillis par un pauvre pêcheur, Dyctis, qui les recueille chez lui. Les années passent et Persée grandit.

Un jour, Polydecte, le frère de Dyctis vint lui rendre visite. Fait important à préciser, Polydecte est le roi de l'ile de Seriphos... Celui-ci tomba amoureux de la belle Danaé mais se rendit compte que ses sentiments n'étaient pas partagés. Il élabora alors un plan. Il devait éloigner Persée qui était bien plus balèze que lui s'il voulait forcer la main à Danaé. Il invita toute l'ile à ses noces et leurs demanda à tous de rapporter un cadeau de mariage (ce qui fait quand même une tonne de cadeaux quand on y pense...). Persée était pauvre et n'avais absolument rien à offrir. Polydecte lui ordonne alors de ramener la tête de Méduse la Gorgones, pensant que Persée décèderait à la tâche. Certaines difficultés se posaient en effet à lui...

D'une il ne savait pas où trouver les gorgones, de deux, comment vaincre un ennemi qui pouvait changer en pierre par le regard ? Malheureusement pout Polydecte, Persée avait des parents hauts placée (Zeus, je rappelle...) qui lui envoya ses demi-frangins Athéna (qui était déjà bien remonté contre Méduse mais ceci est un autre histoire) et Hermès. Ces derniers le conduire aux grées, les sœurs des gorgones car seules elles savaient ou elle se planquaient. Pour négocier l'information, Persée vola la dent et l'œil que se partageaient les grées (oui elles se partageaient un œil et une dent pour trois).

Une fois l'info en poche, Athéna et Hermès lui donne un peu d'équipement (une serpe, des chaussures volantes un bouclier poli) avant de le laisser en plan (c'est des Dieux, ils ont pas que ça à faire).

Persée se rendit alors aves ses nouvelles chaussures affronter les gorgones dans leur grotte.

Coup de bol, les trois gorgones piquaient justement un ptit somme. Persée avança à reculons pour ne pas risquer de croiser le regard mortel de Méduse, se repérant grâce au bouclier poli faisant office de miroir avant de couper net la tête de Méduse.

Du sang de Méduse naquit l'ultra-célèbre Pégase, le cheval ailé et le ultra-(moins)-célèbre Chrysaor (mais en meme temps quand on s'appelle Chrysaor c'est dur de se faire un nom).

Persée en grand héro profite du sommeil des autres Gorgones pour se faire la malle.

Sur le chemin du retour, il croisa le titan Atlas (qui portait le ciel sur ces épaules) et lui demanda l'hospitalité pour la nuit (super idée, vraiment...). Ce dernier refusa et Persée, très compréhensif, le transforma en pierre en sortant la tête de Méduse qui avait gardé son pouvoir.

Toujours sur le chemin du retour, il croisa une belle jeune fille nue et enchainée à un rocher : Andromède.

Cette dernière était d'une beauté renversante et sa mère, la reine d'Ethiopie, Cassiopée déclara un jour que cette dernière était plus belles que les néréides (nymphes faisant cortège à Poséidon). Or, il s'avéra que ces dernières étaient très susceptibles et sa plaignirent à Poséidon, qui envoya un monstre maritime ravager le pays. Un oracle annonça que pour calmer la fureur du monstre, il faudrait livrer Andromède au monstre.

Persée négocia alors avec les parents d'Andromède : il délivrerait Andromède et vaincrait le monstre, mais uniquement contre la promesse de pouvoir l'épouser après. Après avoir obtenu l'accord, Persée s'élança vaillamment affronter le monstre... avant de le transformer à son tour en monstre en pierre grâce au pouvoir de la tête de Méduse (des versions du mythe racontent qu'il n'aurait utilisé seulement son glaive, on y crois tous...). La cérémonie du mariage qui devait unir Andromède et son sauveur fut interrompu par Phinée, l'oncle de la mariée, qui était mécontent de ce mariage car la main d'Andromède lui avait déjà été promise (promis pas de blague sur le Nord-Pas de Calais), et tenta de tuer Persée. Celui le transforma en pierre à son tour.

Enfin de retour au pays, Persée apprit que le roi avait tenté d'épouser de force Danaé, qui s'est alors enfuie dans le temple d'Athéna. Persée fit face à l'armée, menée par le roi Polydecte en personne qui assiégeait le temple. Une fois n'est pas coutume, Persée fit usage de la tête de Méduse pour tous les changer en pierre (vachement pratique comme truc quand même...) avant de pouvoir fêter chaleureusement ses retrouvailles avec sa mère. Il laissa le pouvoir à Dyctis (mais si, le vieux pêcheur qui les a recueillis, souvenez-vous, le frère de polydecte). Sa quête terminée, il voulut rendre visite à son grand-père (le roi d'Argos qui l'avait jeté dans un coffre à la mer). Ce dernier entendant parler de sa venue, craignant la prophétie, fuit à Larissa. Persée se mis en quête de la rattraper pour lui dire qu'il n'a rien à craindre de lui.

A Larissa était justement organisé des jeux auxquels Persée ne peux s'empêcher de participer. A l'épreuve du lancer de disque, il est tellement performant que son disque atteint les tribunes, blessant mortellement un spectateur au passage. Vous l'avez deviné, Persée vient de tuer son grand-père, accomplissant la prédiction de l'oracle, prouvant au passage que les prophéties ne peuvent être évitées (Œdipe s'en souvient).

Il échangera alors le royaume d'Argos qui lui revenait alors de droit contre celui Tirynthe, n'ayant pas le cœur à gouverner un royaume dont il avait tué le roi.